JANVIER 2022 SUR MA PAGE FACEBOOK

belgotopia (30)

Destinée principalement aux lecteurs de mon blog qui ne sont pas affiliés à « Facebook », je reprends mensuellement (avec un décalage) la « table des matières » des principaux articles diffusés sur ma page facebook : « belgotopia ». Peut servir également de piqûre de rappel pour les abonnés…

Bonne lecture !

05 janvier

Les épouvantables conséquences du réchauffement climatique.

https://belgotopia.com/2022/01/05/les-epouvantables-consequences-du-rechauffement-climatique-8/?

10 janvier

Climat : Anvers s’enfonce, comme Venise (et d’autres villes). Avant que les médias n’impliquent le méchant réchauffement climatique qui fait déborder les océans, voici la réalité :

https://trends.levif.be/…/article-normal-1059989.html

« L’influence de l’urbanisation sur les précipitations extrêmes (ayant frappé l’est de la Belgique et l’ouest de l’Allemagne en juillet 2021) est égale ou supérieure à celle du changement climatique ».

Dev NIYOGI – Professeur à l’UT Jackson School of Geosciences et à la Cockrell School of Engineering.

https://phys.org/…/2022-01-cities-boosted-storms

11 janvier

« Le corps humain peut s’adapter à des concentrations élevées de CO2 pur (20 000 ppm) sans effets néfastes sur les paramètres physiologiques ou psychologiques ».

Janin MANISCALCO – Institute for Prevention and Occupational Medicine – Institute of the Ruhr-University Bochum (IPA), Bochum, Germany

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/ina.12939

« Les vagues de chaleur (aux USA) au cours des dernières décennies restent beaucoup moins fréquentes et sévères que ce n’était le cas au cours des années 1930 » .

https://climateataglance.com/climate-at-a-glance-u-s…/

12 janvier

« Les impacts climatiques ont été présentés à plusieurs reprises comme catastrophiques (…) Ces allégations de dévastation sont presque entièrement injustifiées et peuvent conduire à des politiques climatiques inutiles ».

Bjorn LOMBORG – Stanford Graduate School of Business.

https://www.sciencedirect.com/…/pii/S0040162520304157

« Le CO 2 n’a presque rien à voir avec le changement climatique ».

Albert Koehler – MSc – ex chef de la division Environnement, puis collabora à l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

https://kaltesonne.de/co2-memorandum/

14 janvier

« Le réchauffement de l’Arctique aurait donc débuté en 1890 et les courants marins pourraient en être la cause. Qu’en est-il donc de la contribution anthropique ? Disons-le tout de suite : il serait douteux que l’homme soit responsable de ce réchauffement des masses océaniques en 1890 ».

Prof. Dr. Jean N., Faculté des Sciences, Université européenne.

https://www.science-climat-energie.be/…/larctique-se…/

21 janvier

« La fréquence des désastres naturels est en décroissance depuis le début du siècle ».

https://www.science-climat-energie.be/…/sce-info…/

22 janvier

 

climat capsule 64

 

26 janvier

« Le pourcentage du CO2 dû à l’utilisation des énergies fossiles de 1750 à 2018 est passé de 0% en 1750 à 12% en 2018, bien trop faible pour être à l’origine du réchauffement climatique.

Kenneth W. SKRABLE – PhD –  Professor Emeritus of Radiological Sciences – University of Massachusetts.

https://journals.lww.com/…/World_Atmospheric_CO2,_Its

« Le delta du Mékong au Vietnam est en train de couler. (…) Cette combinaison d’affaissement des terres et d’élévation du niveau de la mer est ce que nous appelons » l’élévation relative du niveau de la mer « , c’est ce que vivent les habitants du delta. »

(Intéressante, cette notion d’ « élévation relative du niveau de la mer », qui va permettre à l’avenir d’imputer exclusivement à la montée des océans, des causes naturelles et autres d’affaissement des sols côtiers…)

https://phys.org/…/2022-01-mekong-delta-vietnam

Le concept transition écologique reste largement fantaisiste et ne fait qu’aggraver la crise énergétique.(…) Nous avons créé un monstre dans lequel la priorité politique – passer au vert – alimente la crise énergétique.(…) Les véhicules électriques alimentés par des éoliennes coûteuses et du charbon émetteur de CO2 sont une impasse pour lutter contre le changement climatique.

Saxo Bank (DK)

https://www.home.saxo/…/fuelling-the-energy-crisis.

27 janvier

« L’entêtement de l’UE à saboter son économie au nom d’objectifs climatiques inatteignables restera dans l’histoire comme ayant fait du continent qui a inventé la modernité et la technologie un vassal de la Chine et de l’Inde ».

Samuel FURFARI – Ancien haut fonctionnaire à la direction générale de l’énergie de la Commission européenne (1982-2018) – Professeur em. à l’Université libre de Bruxelles et président de la Société européenne des ingénieurs et industriels.

https://www.brusselsreport.eu/…/the-eu-is-sabotaging…/

30 janvier

« Le niveau de la mer le long de la côte néerlandaise a suivi la moyenne mondiale au cours du siècle dernier. Aucune accélération du rythme n’a été observée au cours des dernières décennies ».

Sybren DRIJFHOUT – climatologue – Professeur en océanographie physique et physique climatique Université de Southampton

https://www.knmi.nl/kennis-en…/uitleg/zeespiegelstijging

A  SUIVRE

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS.

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

 

DÉCEMBRE 2021 SUR MA PAGE FACEBOOK

belgotopia (30)

Destinée principalement aux lecteurs de mon blog qui ne sont pas affiliés à « Facebook », je reprends mensuellement (avec un décalage) la « table des matières » des principaux articles diffusés sur ma page facebook : « belgotopia ». Peut servir également de piqûre de rappel pour les abonnés…

Bonne lecture !

Jo Moreau.

05 décembre

« l’Europe centrale a connu des sécheresses beaucoup plus longues et sévères pendant le minimum de Spörer (~ 1400–1480 après JC) et le minimum de Dalton (~ 1770-1840 après JC). , que celles observées au XXIe siècle.(…) Lorsqu’ils sont placés dans un contexte à long terme, les récents événements de sécheresse se situent dans la plage de variabilité naturelle et ils ne sont pas sans précédent au cours du dernier millénaire ». Monica IONITA – Paléoclimatologue – Alfred Wegner Institute Helmholtz Center for Polar and Marine Research.

https://www.nature.com/articles/s43247-021-00130-w?

10 décembre

Quand la justice se mêle du climat :

Le 26 mai 2021 : Le tribunal de La Haye a condamné Shell à réduire ses émissions de CO2. … Le géant pétrolier a été condamné à réduire ses émissions de CO2 de 45% d’ici 2030 (par rapport au niveau de 2016). C’est la première fois que la justice impose des objectifs climatiques à une entreprise privée.

Les premiers effets ne se font pas attendre :

Le 15 novembre 2021 : Shell déménage son siège et sa résidence fiscale de La Haye à Londres. (…) L’annonce, faite lundi 15 novembre au matin, est assortie de ce que les Néerlandais assimilent à un coup de poignard : le géant pétrolier et gazier deviendra officiellement Shell Plc, en renonçant aux qualificatifs « royal » et « dutch » (néerlandais). Le directeur général et le directeur financier vont également déménager dans la capitale britannique.L’entreprise explique avant tout son geste par une volonté de simplifier son organisation, afin de mieux redistribuer ses bénéfices aux actionnaires.(…) L’obligation, pour Shell, de se soumettre aux contraintes de la transition énergétique et d’atteindre la neutralité carbone est un autre motif de ce transfert.

11 décembre

« Un groupe d’experts diversifié de scientifiques mondiaux estime qu’il est prématuré d’attribuer le changement climatique principalement aux émissions de gaz à effet de serre.(…) Cela implique que la plupart, sinon la totalité, des changements de température à long terme sont dus à des facteurs naturels ». Ronan CONNOLLY – PhD – Science du climat – Physique des polymères.

https://iopscience.iop.org/article/10.1088/1674-4527/21/6/131

18 décembre

La manipulation des chiffres sur les catastrophes naturelles : « Les données du CRED révèlent une diminution de la fréquence annuelle des désastres naturels depuis le début du XXIe siècle ».

https://www.science-climat-energie.be/2021/12/17/fake-news-a-lonu-2-la-saga-continue/?

21 décembre

« Le réchauffement du Groenland et la perte de glace ont ralenti depuis le début des années 2010, contrairement au reste de la région arctique.(…) Le réchauffement du Groenland et la perte de glace ont ralenti au cours de la dernière décennie, alors que le réchauffement de l’Arctique s’est poursuivi sauf autour du Groenland. Ce réchauffement arctique non uniforme peut être attribué à la variabilité naturelle plutôt qu’au forçage anthropique ». Shinji Matsumura – Faculté des sciences environnementales de la Terre, Université d’Hokkaido, Sapporo, Japon.

https://www.nature.com/articles/s43247-021-00329-x?

22 décembre

Je viens d’apprendre le décès de Emiel Van Broekhoven. Un rappel du billet paru en son temps sur mon blog : « Je suis un négateur du climat ».

https://belgotopia.com/…/26/je-suis-un-negateur-du-climat/

30 décembre

« L’ ancien ministre {chinois} des Finances Lou Jiwei a déclaré que si la Chine avait déclaré qu’elle « s’efforcerait » d’atteindre un pic d’émissions de carbone avant 2030 et la neutralité carbone avant 2060, il y avait une différence entre cela et « assurer que ces objectifs seraient atteints ».

https://www.scmp.com/…/caution-carbon-china-realises

31 décembre

« L’augmentation des émissions actuelles de CO2 anthropiques auront un faible impact sur la température  globale.(…) Si le réchauffement se poursuit et que le CO2 ait un rôle, à raison d’une augmentation d’environ 2 ppmv par an, la teneur actuelle (417 ppmv en 2021) sera doublée en 2190 et accompagnée d’une augmentation d’environ 0,8°C. (…) Les températures actuelles n’ont rien de ‘dramatique’ par rapport à d’autres, beaucoup plus élevées ou plus basses qui eurent cours lors de l’histoire géologique, de même  pour  la concentration atmosphérique du CO2 qui a été le plus souvent bien  plus élevée qu’actuellement ».

Henri MASSON – Professeur (émérite) à l’Université d’Antwerpen.

Alain PREAT – Professeur (émérite) à l’Université Libre de Bruxelles.

https://www.science-climat-energie.be/2021/12/31/la-geologie-la-temperature-et-le-co2/?

A  SUIVRE

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS.

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

LES J.O. DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

belgotopia 50

Les jeux olympiques d’hiver se tiennent actuellement en Chine, à la grande satisfaction des amateurs de performances du monde entier. D’autres performances sont régulièrement rapportées par nos médias, je veux parler des Jeux Olympiques du Réchauffement Climatique,

Tout le monde sait -ou devrait savoir- que l’épouvantable réchauffement qui nous menace à une vitesse effrayante, s’élève à 0,08°C par décennie depuis 1850. Avant, on ne sait pas très bien, mais après, on est certain du pire.

Mais il s’agit de la température globale terrestre, ce qui a enclenché la recherche de l’endroit où le réchauffement fut le plus important. (Afin de maintenir une température moyenne globale, il aurait aussi fallu connaître les endroits les plus froids. Malheureusement, les médias ne nous en informent pas. Allez savoir pourquoi…) Les candidats à la médaille d’or sont légion, et se bousculent dans le vestiaire des constatations affolantes dont sont si friands les alarmistes climatiques.

En voici quelques-uns. Malheureusement, je ne dispose pas d’un panel d’experts en la matière, ce qui fait que j’ai dû en rater pas mal.

Les absents voudront bien me pardonner !

« Le Canada se réchauffe deux fois plus vite que la planète ».

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1161815/rechauffement-climatique-climat-rapport-fuites

« La Belgique se réchauffe plus vite que le reste du monde ».

https://www.7sur7.be/ecologie/la-belgique-se-rechauffe-plus-vite-que-le-reste-du-monde~a5e6697a/

« Le Pôle Nord se réchauffe deux fois plus vite que le reste de la planète ».

https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/climat-le-pole-nord-se-rechauffe-deux-fois-plus-vite-que-le-reste-de-la-planete_3565901.html

« La Suisse se réchauffe deux fois plus vite que la moyenne mondiale».

https://lesobservateurs.ch/2019/04/26/la-suisse-se-rechauffe-deux-fois-plus-vite/

« Le Svalbard est l’endroit où la Terre se réchauffe le plus vite ».

https://www.huffingtonpost.fr/entry/a-svalbard-lendroit-ou-la-terre-se-rechauffe-le-plus-vite-les-rennes-meurent-en-masse_fr_5d3ee608e4b0db8affab6fb2

« L’Espagne se réchauffe plus vite que les autres pays ».

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/04/13/97001-20100413FILWWW00443-l-espagne-se-rechauffe-plus-vite.php

« La Russie se réchauffe plus vite que le reste de la planète ».

https://www.lefigaro.fr/sciences/2009/02/19/01008-20090219ARTFIG00351-la-russie-se-rechauffe-plus-vite-que-le-reste-de-la-planete-.php

« L’Antarctique se réchauffe trois fois plus vite que les autres régions ».

https://www.lefigaro.fr/environnement/2012/12/24/01029-20121224ARTFIG00263-l-antarctique-se-rechauffe-plus-vite-que-prevu.php

« L’Ouzbékistan se réchauffe deux fois plus vite que la moyenne mondiale ».

https://www.novastan.org/fr/ouzbekistan/le-climat-se-rechauffe-en-ouzbekistan-deux-fois-plus-vite-que-la-moyenne-mondiale/

« Le Québec se réchauffe plus vite ».

https://www.tvanouvelles.ca/2016/03/04/le-quebec-se-rechauffe-plus-vite

« L’Afrique Centrale se réchauffe plus vite que la moyenne mondiale ».

https://www.scidev.net/afrique-sub-saharienne/news/afrique-centrale-rechauffe-plus-vite-16122019/

« Les Pyrénées se réchauffent plus vite que la moyenne mondiale ».

https://www.altitude.news/nature/2018/11/14/opcc-pyrenees-se-rechauffent-plus-vite/

« L’Europe se réchauffe plus vite que la moyenne mondiale ».

https://www.euronews.com/my-europe/2020/04/22/eleven-of-the-12-hottest-years-on-record-occurred-since-the-year-2000-study-finds

« Le Nord-Est du pays se réchauffe plus vite que le reste des USA ».

https://www.usgs.gov/news/northeast-warming-faster-rest-us

« Singapour se réchauffe deux fois plus vite que le reste de la planète ».

https://www.youtube.com/watch?v=UrQ9zjvmD6k

« L’Australie se réchauffe plus vite que le reste du monde ».

https://www.popsci.com/australia-heating-faster-rest-world/

« Le Tibet se réchauffe plus vite que partout ailleurs dans le monde »

https://phys.org/news/2021-04-tibetan-plateau-faster.html

« La France se réchauffe plus vite que la planète ».

https://reporterre.net/La-France-se-rechauffe-plus-vite-que-la-planete

Les océans (en grand et petit bassin) se disputent également la médaille d’or :

« La Mer Rouge se réchauffe plus vite que les autres océans du monde ».

https://www.haaretz.com/science-and-health/red-sea-warming-faster-than-global-average-1.5462207

« La Méditerranée se réchauffe plus vite que le reste de la planète ».

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/changement-climatique-mediterranee-rechauffe-plus-vite-reste-planete-57341/

« La Mer du Nord s’est réchauffée quatre fois plus vite que la moyenne mondiale ».

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20150414_00633308

« Le fond de la mer de Weddell (Antarctique) se réchauffe 5 fois plus vite que le reste de l’océan ».

https://phys.org/news/2020-10-depths-weddell-sea-faster.html

Voilà, je m’arrête ici, et pour être tout-à-fait honnête, je précise que ces affirmations sont étalées dans le temps…

Le plus dur sera évidemment d’établir un classement, entre tous ces champions qui arrivent chacun avant les autres ! Un véritable problème d’exercices physiques …quantiques !

Jo Moreau

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS.

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

LES ÉPOUVANTABLES CONSÉQUENCES DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE -8-

belgotopia 36

Ceux qui me font l’honneur (et le plaisir) de consulter régulièrement ma page Facebook « belgotopia » peuvent y suivre la rubrique : « Dans l’hallucinante série : les délires climatiques », qui distille à doses homéopathiques la litanie des épouvantables conséquences du réchauffement (changement- dérèglement) climatique qui nous attendent.

Elles décrivent presque toutes un futur aléatoire proche ou lointain, et sont bien entendu pratiquement toujours rédigées au conditionnel …

Celles-ci émanent soit de médias, soit de revues scientifiques dont on ne peut décemment mettre le sérieux en doute. Et ces études, ne l’oublions pas, sont majoritairement financées par l’argent public, soit le vôtre et le mien.

Les quatre cents premières furent rassemblées dans sept billets, que je vous engage vivement à (re)consulter :

https://belgotopia.com/2017/06/02/les-epouvantables-consequences-du-changement-climatique/

https://belgotopia.com/2018/10/02/les-epouvantables-consequences-du-rechauffement-climatique-2/

https://belgotopia.com/2019/04/02/les-epouvantables-consequences-du-rechauffement-climatique/

https://belgotopia.com/2019/10/08/les-epouvantables-consequences-du-changement-climatique-4/

https://belgotopia.com/2020/04/20/les-epouvantables-consequences-du-changement-climatique-5/

https://belgotopia.com/2020/09/16/les-epouvantables-consequences-du-changement-climatique-6/

https://belgotopia.com/2021/04/12/les-epouvantables-consequences-du-changement-climatique-7/

Mais je comprends que leur consultation puisse être fastidieuse, quoique délassante pendant les longues soirées d’hiver. Aussi, j’ai établi mon petit « best of » que voici, soit une étude par cinquante cas. Chacun peut choisir les siens…

  • 48. La hausse des océans due au réchauffement climatique pourra doter les humains de pieds et mains palmées.
  • 86. L’inaction devant le réchauffement climatique sera catastrophique, et ceux qui ne mourront pas deviendront cannibales.
  • 107. Le réchauffement climatique provoque un manque de personnel dans les maisons closes.
  • 172. Suite au réchauffement climatique, les océans pourraient se mettre à bouillir.
  • 230. Les races de chiens à nez court menacés par le réchauffement climatique.
  • 253. Le réchauffement climatique provoquera le dégel de 66 tonnes d’excréments d’alpinistes en Alaska.
  • 343. Le réchauffement climatique favorise l’invasion de la France par les perruches.
  • 387. Le réchauffement climatique pourrait conduire à une guerre avec les extra-terrestres.
  • 423. Le réchauffement climatique pourrait nuire à la fertilité masculine.

Voici donc les cinquante suivantes, et j’en ai encore un nombre considérable en réserve, car nous sommes soumis à une véritable avalanche de constatations et prédictions terrifiantes, dans une volonté manifeste d’endoctrinement de la population ! La plupart sont largement diffusées, et contribuent grandement au sentiment de peur instillé plus particulièrement parmi les enfants et lycéens. Et l’Histoire nous montre à quel point ces derniers sont manipulables.

Afin d’atteindre cet objectif, peu importe les mensonges et approximations.

Et pour savoir de quoi on parle :

« Le réchauffement climatique global s’élève à 1,18°C pour la période de 1880 à 2020 (soit 140 ans). Soit une  augmentation moyenne de 0,084°C tous les 10 ans » (chiffres NASA) ».

Alors, vous aussi, affolez-vous sans réserve !

Jo Moreau.

 

  1. Le changement climatique peut provoquer des vagues d’une hauteur extrême en Arctique.

https://phys.org/news/2020-07-climate-extreme-arctic.html

  1. Le réchauffement climatique provoquerait l’extinction des ours polaires d’ici 2100.

https://www.lalibre.be/planete/environnement/une-etude-prevoit-l-extinction-des-ours-polaires-d-ici-2100-5f15bf8a7b50a677fbfe6434

  1. Le changement climatique provoquera des saisons humides et sèches plus extrêmes.

https://phys.org/news/2020-07-climate-extreme-seasons.html

  1. Le réchauffement climatique pourra atteindre 7°C en Australie d’ici 2100.

https://phys.org/news/2020-05-hot-century-worse-thought.html

  1. Le changement climatique accélérera le processus de l’insécurité alimentaire mondiale.

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/12521-Faim-dans-le-monde-le-changement-climatique-va-accelerer-le-processus

  1. Le changement climatique risque de provoquer des conflits en Asie Centrale. https://novastan.org/fr/kirghizstan/le-rechauffement-climatique-pourrait-declencher-des-conflits-en-asie-centrale/
  2.  

 

  1. Le réchauffement climatique responsable d’inondations plus fréquentes.

https://www.meteo.be/fr/infos/actualite/les-caracteristiques-des-inondations-ont-evolue-a-cause-du-changement-climatique?

  1. Le changement climatique causera 250.000 morts par an dès 2030.

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/12935-OMS-le-changement-climatique-menace-la-sante-de-millions-de-personnes

  1. Le changement climatique menace la survie des boeufs musqués.

https://www.nationalgeographic.fr/animaux/arctique-les-boeufs-musques-menaces-par-le-changement-climatique

  1. Le réchauffement climatique provoquera plus de morts parmi les pauvres.

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/5880-Le-rechauffement-climatique-fait-plus-de-morts-dans-les-quartiers-pauvres

  1. Le réchauffement climatique favorise la colonisation de la planète par les ratons-laveurs.

https://www.nationalgeographic.fr/animaux/2019/08/favorises-par-le-rechauffement-climatique-les-ratons-laveurs-colonisent-la-planete

  1. Le changement climatique entraine une crise des mariages des paysans en Inde.

https://www.thenewsminute.com/article/marriage-crisis-farmers-andhra-climate-crisis-looms-129442

  1. Le changement climatique pourrait déboucher sur une catastrophe nucléaire.

https://www.vice.com/en/article/akwayk/ons-nuclear-power-stations-climate-warning-uk

  1. Hausse de 8°C dans les villes d’ici 2100.

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/21572-Rechauffement-climatique-Le-seuil-capacites-vie-franchi

  1. Le réchauffement climatique menace les plantes tropicales.

https://newsroom.unsw.edu.au/news/science-tech/climate-change-threat-tropical-plants

  1. Le réchauffement climatique menace 23 millions de personnes supplémentaires.

https://fr.metrotime.be/2020/07/31/must-read/23-millions-de-personnes-de-plus-menacees-par-des-inondations-a-cause-du-rechauffement-climatique/?

  1. Le réchauffement climatique rend le moustique-tigre de plus en plus contagieux.

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-billet-vert/le-billet-vert-le-moustique-tigre-de-plus-en-plus-contagieux-a-cause-du-rechauffement-climatique_4046367.html

  1. Le réchauffement climatique peut provoquer la résurgence d’épidémies.

https://www.levif.be/actualite/sante/les-epidemies-autre-spectre-du-rechauffement-climatique/article-news-1320757.html?

  1. Disparition complète de la banquise arctique d’ici 2035.

https://phys.org/news/2020-08-evidence-loss-arctic-sea-ice.html

  1. Le changement climatique pourrait provoquer des méga-tsunamis.

https://phys.org/news/2020-08-world-biggest-climate-trigger-large.html

  1. Le changement climatique affecte déjà plus de la moitié des océans.

https://phys.org/news/2020-08-world-oceans-affected-climate.html

  1. Un demi-degré supplémentaire causerait 30.000 morts annuels supplémentaires dans les villes chinoises.

https://www.rtbf.be/tendance/green/detail_climat-un-demi-degre-causerait-30-000-morts-de-plus-par-an-dans-les-villes-chinoises?id=10287106&

  1. Le réchauffement climatique pourrait nuire à la fertilité masculine.

https://www.bild.de/ratgeber/wissenschaft/ratgeber/urologen-besorgt-wegen-klima-hitze-koennte-der-fruchtbarkeit-schaden-72430604.bild.html

  1. Le réchauffement climatique multiplierait par 5 le nombre d’ouragans dans les Caraïbes.

https://phys.org/news/2020-08-hurricanes-caribbean-tougher.html

  1. Le réchauffement climatique rendra le Château d’If bientôt inaccessible.

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/rechauffement-climatique-le-chateau-d-if-heros-de-dumas-bientot-inaccessible-7800756434

  1. Le réchauffement climatique provoquera une réduction de 25% de la taille des poissons d’ici 2050.

https://www.theguardian.com/environment/2012/sep/30/fish-shrink-climate-change

  1. Le réchauffement climatique pourrait être la cause des cratères géants en Sibérie.

https://www.lindependant.fr/2020/09/02/un-nouveau-cratere-geant-decouvert-en-siberie-le-dereglement-climatique-dans-le-collimateur-9045988.php?

  1. Le réchauffement climatique menace les cèdres du Liban.

https://www.capital.fr/conso/au-pays-du-cedre-le-rechauffement-climatique-menace-lembleme-du-liban-1317555

  1. Le réchauffement climatique rendrait une grande partie du golfe persique inhabitable d’ici 2100.

https://www.les-crises.fr/le-changement-climatique-pourrait-bientot-rendre-une-grande-partie-du-golfe-persique-inhabitable/

  1. Le réchauffement climatique menacerait 80 millions d’emplois d’ici 2030.

https://www.capital.fr/economie-politique/le-rechauffement-pourrait-couter-80-millions-demplois-dici-2030-selon-lonu-1343496

  1. Le réchauffement climatique impliquera des interventions plus fréquentes de l’armée britannique. https://issues.fr/armee-britannique-climat/?
  2. Le réchauffement climatique provoquera une montée de la mer de 44 cms supplémentaires d’ici à 2100.

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_en-2100-le-niveau-de-la-mer-sera-monte-jusqu-a-44-cm?id=10586926&

  1. Le réchauffement des mers pousse les sardines à migrer vers le nord.

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/les-sardines-migrent-vers-le-nord_15568

  1. Certaines espèces de papillons sont menacées par le changement climatique. https://www.20minutes.fr/sciences/2870307-20200925-papillons-colores-particulierement-affectes-dereglement-climatique?

 

  1. Le réchauffement climatique affame les éléphants des forêts en Afrique.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/10/01/en-afrique-centrale-le-rechauffement-climatique-affame-les-elephants-de-forets_6054415_3212.html?

  1. Le réchauffement climatique cause des océans moins agités.

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/ocean-oceans-sont-moins-agites-ce-nest-pas-bonne-nouvelle-83308/

  1. Le changement climatique provoque l’assombrissement des fleurs.

https://www.cnews.fr/monde/2020-10-05/les-fleurs-deviennent-plus-sombres-cause-du-changement-climatique-1004624?

  1. Le réchauffement climatique favorise la multiplication des ouragans-zombie.

https://www.futura-sciences.com/planete/breves/ouragans-rechauffement-climatique-favorise-ouragans-zombie-3314/

  1. Le changement climatique et son impact sur les cultures pourrait faire chuter de 10% le PIB du Moyen-Orient.

https://phys.org/news/2020-11-scarcity-reduction-crop-yield-due.html

  1. Suite au changement climatique, extinction des mésanges charbonnières d’ici 2100.

https://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-8921173/Great-tits-face-extinction-threat-climate-change-impacting-food-source.html

  1. Le réchauffement climatique augmentera le risque infectieux parmi les animaux des climats froids.

https://phys.org/news/2020-11-global-species-planet-infectious-diseases.html

  1. Le changement climatique pourrait être la cause de l’augmentation des attaques de requins.

https://edition.cnn.com/2020/10/18/australia/australia-shark-attacks-climate-intl-hnk-scli-scn/index.html

  1. Suite au réchauffement climatique les tiques préfèrent les humains plutôt que les chiens.

https://fr.sputniknews.com/20201121/vers-de-nouvelles-maladies-la-chaleur-encourage-les-tiques-a-preferer-les-humains-aux-chiens-1044808629.html

  1. Le réchauffement climatique provoquera une augmentation des crues du fleuve Brahmapoutre.

https://phys.org/news/2020-11-future-brahmaputra-river-climate-underestimated.html

  1. Le changement climatique menace l’avenir de 14% des principaux ports du monde.

https://www.lesoir.be/338238/article/2020-11-17/le-changement-climatique-met-en-peril-lavenir-de-14-des-principaux-ports-du

  1. Le réchauffement climatique menace les étoiles de mer.

https://www.sciencedaily.com/releases/2020/12/201214104704.htm

  1. Le changement climatique repousse les oiseaux nicheurs vers le nord.

https://www.theguardian.com/environment/2020/dec/03/atlas-reveals-birds-pushed-further-north-amid-climate-crisis-aoe

  1. Le changement climatique provoque une maladie de peau chez les dauphins.

https://phys.org/news/2020-12-devastating-skin-disease-dolphin-body.html?

  1. Le changement climatique menace la reproduction des baleines à bosse.

https://phys.org/news/2021-01-humpback-whales-impacted-climate.html

  1. Le réchauffement climatique doublera la population confrontée à des sécheresses extrêmes.

https://phys.org/news/2021-01-climate-people-extreme-droughts.html

A  SUIVRE

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS.

 

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

JUIN 2021 SUR MA PAGE FACEBOOK

belgotopia (30)

Destinée principalement aux lecteurs de mon blog qui ne sont pas affiliés à « Facebook », je reprends mensuellement (avec un décalage d’un mois) la « table des matières » des principaux articles diffusés sur ma page facebook : « belgotopia ». Peut servir également de piqûre de rappel pour les abonnés…

Bonne lecture !

Jo Moreau.

06 JUIN

Comment fut inventée la prétendue limite de 2°C du réchauffement climatique à ne surtout pas dépasser.

https://belgotopia.com/2018/09/25/la-limite-de-2c-sinon-cest-la-catastrophe/?

10 JUIN

« La conférence sur le changement climatique COP26 qui doit avoir lieu à Glasgow en novembre pourrait ne pas avoir lieu en raison d’un manque de progrès dans les pourparlers préliminaires ».

https://www.heraldscotland.com/news/19353248.former-cop26-chief-says-question-mark-event-taking-place/?

12 JUIN

« Les images satellitaires recueillies par la NASA depuis des décennies montrent une augmentation significative de la surface foliaire dans les régions végétalisées de la planète. (…) Les chercheurs de 24 institutions soutiennent que c’est l’effet fertilisant du gaz carbonique, CO2, qui explique en grande partie l’essor de la flore et le verdissement de la planète observé par la NASA ». Ludwik Budyn, Licencié en Sciences Chimiques.

https://www.science-climat-energie.be/2021/06/11/la-terre-devient-un-paradis/?

15 JUIN

climat capsule 62

20 JUIN

« Trente modèles climatiques de pointe du GIEC prédisent des climats radicalement différents pour l’hémisphère nord, en particulier l’Europe (…) Des variables telles que la pression atmosphérique, la couverture nuageuse , les gradients de température, les températures de surface de la mer et bien d’autres sont réglées pour interagir légèrement différemment pour chaque modèle. Cela signifie que les prédictions des nombreux modèles varient également ». Katinka BELLOMO – PhD – Climatologue – Conseil national de la recherche – Institut des sciences de l’atmosphère et du climat (Italie).

https://phys.org/news/2021-06-ocean-circulation-key-uncertainties-climate.html?

« Les glaciers du Nanga Parbat, l’une des plus hautes montagnes du monde, diminuent légèrement mais continuellement depuis les années 1930 ». Marcus NÜSSER – PhD – South Asia Institute Université de Heidelberg.

https://phys.org/news/2021-06-long-term-himalayan-glacier-geographers-combine.html?

« Les plus grandes calottes glaciaires du monde pourraient être moins menacées que prévu d’effondrement soudain (…) Les icebergs qui se fissurent et tombent du glacier principal dans un processus connu sous le nom de « vêlage d’icebergs » peuvent en fait éviter, plutôt que contribuer à, un effondrement catastrophique. ». Jeremy BASSIS – PhD – Professeur agrégé de sciences et d’ingénierie du climat et de l’espace à l’Université du Michigan.

https://phys.org/news/2021-06-doomsday-glacier-stable.html?

23 JUIN

« L’absence de modèle confirmé sur l’évolution du flux solaire devrait inciter à la prudence concernant les prévisions climatiques ». J.C. MAURIN – Professeur agrégé de physique.

https://www.science-climat-energie.be/2021/06/18/puissances-en-jeu-dans-le-systeme-terre-atmosphere-1-3/?

« Attention au projet de rapport du GIEC (…) Nous avons affaire à un dévoiement du processus d’expertise à des fins de propagande ».

https://www.science-climat-energie.be/2021/06/23/sce-info-attention-au-projet-de-rapport-du-giec/?

29 JUIN

Climat : « Au cours des quatre dernières décennies, les scientifiques ont observé un refroidissement estival austral persistant sur la côte est de l’Antarctique ». Pang-Chi Hsu – Université des sciences et technologies de l’information de Nanjing.

https://phys.org/news/2021-06-east-antarctic-summer-cooling-trends.html?

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS.

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

MAI 2021 SUR MA PAGE FACEBOOK

belgotopia (30)

Destinée principalement aux lecteurs de mon blog qui ne sont pas affiliés à « Facebook », je reprends mensuellement (avec un décalage d’un mois) la « table des matières » des principaux articles diffusés sur ma page facebook : « belgotopia ». Peut servir également de piqûre de rappel pour les abonnés…

Bonne lecture !

Jo Moreau.

01 mai

Les USA dépendent fortement de quelques dizaines de «minéraux critiques» . Le plan d’infrastructure du président Joe Biden prévoyant une expansion des véhicules électriques et des énergies renouvelables, la législation «verte» devient plus probable et le changement climatique devient une priorité , les chaînes d’approvisionnement en minéraux critiques sont à nouveau à l’honneur tandis que la Chine a décidé d’ accroître son contrôle sur les exportations de minéraux critiques.

https://www.pbs.org/newshour/nation/the-u-s-is-worried-about-shortages-of-critical-minerals-for-electric-vehicles-military-tech?

03 mai

« Aucun type de temps n’est beau et bon pour tous. Le regard sur le ciel change, y compris pour la même personne, selon les âges de la vie, selon les périodes de travail ou de loisir ». Martine TABEAUD – Géographe, professeure de climatologie à la Sorbonne.

https://belgotopia.com/2021/05/03/a-la-recherche-du-climat-ideal/?

04 mai

Climat : Le Pôle Nord « libre de glace » dans l’ Histoire : Mythe ou réalité ?

http://remy.omp.free.fr/FTP/histoire_de_la_glaciologie/Pole_Nord_libre_de_glace.pdf?

06 mai

« D’énormes changements dans la glace de mer peuvent se produire très rapidement, entraînant des ramifications pour le climat dans le monde entier. Nous ne comprenons toujours pas entièrement les forces qui influencent la variabilité de la glace de mer ». Dominic WINSKI – Professeur adjoint de recherche à l’UMaine Climate Change Institute.

https://phys.org/news/2021-05-ice-core-chemistry-insight-sea.html?

« L’analyse suggère que le dégel du pergélisol était généralisé dans toute la Sibérie jusqu’il y a 400 000 ans.(…) Les résultats suggèrent que le pergélisol terrestre était beaucoup moins stable avant et qu’il était plus enclin au dégel, même pendant les périodes interglaciaires. lorsque les niveaux de température et de dioxyde de carbone atmosphérique étaient comparables aux niveaux modernes ». David McGee, professeur agrégé au Département des sciences de la Terre, de l’atmosphère et des planètes du MIT.

https://phys.org/news/2021-04-cave-deposits-shift-permafrost-years.html?

07 mai

« Le climat d’une région comme la Belgique ne dépend pas du taux atmosphérique de CO2 mais d’autres facteurs (…) Il est donc inutile d’essayer de faire diminuer le taux atmosphérique de CO2 comme le préconisent les politiques actuelles, puisque ce gaz n’a qu’un rôle mineur ou inexistant ».

https://www.science-climat-energie.be/2021/05/07/que-nous-dit-la-temperature-davril-2021-enregistree-en-belgique/?

09 mai

Climat : « Nous estimons que les résultats tels que rapportés par le GIEC montrant une forte augmentation de la température sont irréalistes ». Frans VAN DEN BEEMT – PhD – Physique et Etudes scientifiques – Ex professeur d’universités.

https://sciencetalks.nl/the-physics-of-doubling-co2-full-version/?

« L’élévation absolue du niveau mondial de la mer est estimée à 1,7 ± 0,3 millimètre / an au cours du 20e siècle ».

https://tidesandcurrents.noaa.gov/sltrends/regionalcomparison.html?region=USNA&

14 mai

« On voudrait faire croire qu’il va être possible de produire économiquement et industriellement de l’hydrogène à partir de l’énergie éolienne ou solaire. (…) Ces mêmes industries courent aujourd’hui derrière l’utopie de l’hydrogène dont on sait pourtant depuis un siècle qu’elle n’a aucun sens économique. (…) Nous devons observer que depuis le début de ce siècle nous vivons dans la précipitation énergétique ». Samuel Furfari – Professeur à l’Université Libre de Bruxelles.

https://www.science-climat-energie.be/2021/05/14/energie-il-faut-tenir-compte-du-passe/?

15 mai

Climat : « la Russie a qualifié la récente tendance mondiale vers de nouveaux objectifs ambitieux de réduction des gaz à effet de serre comme une « course déraisonnable ». Imposer des taxes carbone sur les importations, bénéficiera injustement à un petit nombre de pays ». (via climate change dispatch).

https://news.trust.org/item/20210513163045-87gyy?

« Les variations du positionnement de la Terre par rapport au Soleil ont fait avancer et reculer la calotte glaciaire, ce qui a modifié les conditions météorologiques — déclenchant des processus qui peuvent accélérer la perte ou le gain de glace. (…) La recherche est basée sur la modélisation du climat et des comparaisons de données pour le Miocène moyen (il y a 13 à 17 millions d’années), lorsque le dioxyde de carbone atmosphérique et les températures mondiales atteignaient des niveaux similaires à ceux attendus d’ici la fin de ce siècle ».

L’étude a été réalisée par le Met Office, les universités d’Exeter, Bristol, Cardiff et Stockholm, NORCE et le Bjerknes Center for Climate Research.

https://phys.org/news/2021-05-antarctic-ice-sheet-retreat-trigger.html?

22 mai

 « Le nombre de morts, de personnes affectées ainsi que le montant des dommages économiques résultant des désastres naturels ont tous, en valeur relative, diminué ou sont restés stables au cours de ces années ». Ludwik BUDYN, Licencié en Sciences Chimiques.

https://www.science-climat-energie.be/2021/05/21/la-catastrophe-planetaire-annoncee-pour-quand-exactement/?

« Les scientifiques ont confirmé le fait que les régions arctiques proches du Spitzberg se réchauffent (…) Depuis 1910, la hausse cumulée des températures hivernales ont atteint approximativement 16°f. ». The Wodonga Sentinel – 29.09.1939. (via climate real science).

1939 sept 29

« La croissance de la température de surface mondiale a ralenti de façon inattendue entre 1998 et 2013 malgré la forte augmentation des émissions de gaz à effet de serre (…) Les modèles surestiment considérablement le taux de réchauffement observé de la période récente. L’AR5 du GIEC a déclaré: « Presque toutes les simulations historiques du CMIP5 ne reproduisent pas le récent hiatus de réchauffement observé » . Meng WEI – First Institute of Oceanography, and Key Laboratory of Marine Science and Numerical Modeling, Ministry of Natural Resources, Qingdao, 266061, China.

https://link.springer.com/article/10.1007/s11430-020-9740-3?

25 mai

climat capsule 61

26 mai

Après l’apparition sur les antennes de TIPIK, hier soir, de l’experte en climatologie 🙂 Adélaïde Charlier, un billet déjà ancien :

https://belgotopia.com/2019/07/26/lettre-ouverte-a-greta-anuna-adelaide-et-autres-mioches/?

27 mai

« L’épaisseur surprenante de la glace de mer dans l’Arctique est une bonne nouvelle pour les ours polaires ». Susan CROCKFORD – Ex professeure d’anthropologie – Université de Victoria.

https://polarbearscience.com/2021/05/27/surprising-sea-ice-thickness-across-the-arctic-is-good-news-for-polar-bears/?

28 mai

« Depuis février 2020, la « température moyenne globale » de la basse troposphère chute de manière presque constante, et cela ne semble pas terminé (…)  Arrêtons donc de regarder le taux de CO2 pour essayer d’expliquer la température du globe et focalisons-nous sur tous les autres paramètres. ».

https://www.science-climat-energie.be/2021/05/28/sce-info-la-temperature-moyenne-globale-est-en-train-de-chuter/?

30 mai

« Les conditions météorologiques extrêmes que nous connaissons sont toujours dominées par les fluctuations naturelles. Des changements rapides et effrayants n’apparaissent nulle part dans les données d’observation, comme le montre cette revue annuelle ». Ole HULUM – Former Professor of Physical Geography at the University Centre in Svalbard, Norway, and Emeritus Professor of Physical Geography, University of Oslo, Norway.

https://www.thegwpf.org/content/uploads/2021/05/State-of-the-Climate-2020.pdf?

« En sous-estimant l’effet de refroidissement des particules de fumée dans le monde préindustriel, les modèles climatiques auraient peut-être surestimé l’effet de réchauffement du dioxyde de carbone et d’autres gaz à effet de serre afin de tenir compte des augmentations observées des températures de surface. Les climatologues savent que la génération la plus récente de modèles climatiques surestime la sensibilité de la température de surface aux gaz à effet de serre, mais nous ne savons pas pourquoi ni dans quelle mesure ». Pengfei LIU – PhD – Assistant professor School of Earth and Atmospheric Sciences at Georgia Tech.

https://www.sciencedaily.com/releases/2021/05/210528152517.htm?

« Les poissons ont prospéré sous les tropiques pendant l’ancienne période chaude, malgré les températures océaniques élevées (…) Une autre possibilité est que les poissons marins à cette époque étaient tout simplement plus résistants que les chercheurs ne l’avaient pensé. Après tout, ils ont évolué au début de l’ère cénozoïque, lorsque les climats étaient déjà plusieurs degrés plus chauds qu’aujourd’hui. ». Sanaa EL-SAYED – Co-founder and vice director of Mansoura University Vertebrate Paleontology center (Egypt).

https://www.sciencedaily.com/releases/2021/05/210525101706.htm?

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS.

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

MARS 2021 SUR MA PAGE FACEBOOK

belgotopia (30)

Destinée principalement aux lecteurs de mon blog qui ne sont pas affiliés à « Facebook », je reprends mensuellement (avec un décalage d’un mois) la « table des matières » des principaux articles diffusés sur ma page facebook : « belgotopia ». Ou une piqûre de rappel pour les abonnés…

Bonne lecture !

Jo Moreau.

2 MARS

Record de chaleur pour un 2 mars à Bruxelles.

Le 2 mars 1928, on a relevé 18.2°C à Bruxelles.

3 MARS

« Les tempêtes tropicales sont associées à d’énormes quantités d’énergie, et ces ouragans spatiaux doivent être créés par un transfert exceptionnellement important et rapide d’énergie éolienne solaire et de particules chargées dans la haute atmosphère de la Terre. Le plasma et les champs magnétiques dans l’atmosphère des planètes existent dans tout l’univers, donc les résultats suggèrent que les ouragans spatiaux devraient être un phénomène répandu ». Mike LOCKWOOD, spécialiste de l’espace à l’Université de Reading.

https://phys.org/news/2021-03-space-hurricane.html

9 MARS

Climat : « Les modèles plus récents avec une « sensibilité climatique » élevée – c’est-à-dire qu’ils prédisent un réchauffement global beaucoup plus important à partir des mêmes niveaux de dioxyde de carbone atmosphérique que les autres modèles – ne fournissent pas un scénario plausible du climat futur de la Terre. ». Chenggong WANG – Sciences atmosphériques et océaniques – Princeton university.

https://phys.org/news/2021-03-high-climate-sensitivity-plausible.html?

Le climat et l’endoctrinement des jeunes.

https://belgotopia.com/2021/03/09/le-climat-et-lendoctrinement-des-jeunes/?

12 MARS

Climat : « Il semblerait qu’une grande partie du réchauffement global, qui ne peut être nié, soit donc causé par d’autres facteurs que le taux de CO2 atmosphérique. L’effet de chaleur urbain jouerait un rôle plus important qu’on ne le pense ».

https://www.science-climat-energie.be/2021/03/12/chaleur-urbaine-et-temperature-globale/?

14 MARS

« L’Australie a enregistré son été le plus humide et le plus frais depuis au moins cinq ans ».

https://phys.org/news/2021-03-wettest-summer-yearsbut-la-nina.html?

Climat : « Si certaines zones arides peuvent s’étendre, les modèles climatiques ne prévoient pas qu’il y aura une expansion mondiale spectaculaire et rapide des zones arides ». Kaighin McColl, professeur adjoint de sciences de la Terre et des planètes et de science et génie de l’environnement à Harvard John A. Paulson School of Engineering and Applied Sciences (SEAS).

https://www.seas.harvard.edu/news/2021/03/climate-change-may-not-expand-drylands?

17 MARS

« Tous les glaciers du Groenland oriental fondent rapidement (…) On peut dire que les glaciers norvégiens sont confrontés à la possibilité d’un effondrement c atastrophique ». Rochester Democrat – 17.12.1939 (via Real Climate Science).

1939 dec 17 - 17.03.2021

18 MARS

Climat : « Nous avons cette vision vraiment rare d’une période chaude dans le passé qui était sans doute la période où il faisait plus chaud que le présent dans l’Arctique ». Sarah CRUMP – Institut de recherche arctique et alpine (INSTAAR). – Laboratoire de paléogénomique de l’Université de Californie à Santa Cruz.

https://phys.org/news/2021-03-arctic-lush-green.html?

Climat : « La calotte glaciaire au sommet du Groenland – qui contient suffisamment d’eau gelée pour submerger les villes côtières du monde entier – a fondu au sol au moins une fois au cours du dernier million d’années malgré des niveaux de CO2 bien inférieurs à ceux d’aujourd’hui ». Paul BIERMAN – Géologue à l’Université du Vermont.

https://phys.org/news/2021-03-greenland-ice-million-years.html?

19 MARS

« Faire croire que l’éolien et le photovoltaïque peuvent remplacer le nucléaire en confondant volontairement capacité installée (en W) et production (en Wh) et en ignorant simultanément l’intermittence de ces renouvelables est un mensonge éhonté dont la finalité est la bêtification du citoyen ». A. Berger, E. Mund, Professeurs UCLouvain ; S. Furfari, P. Kunsch, Ch. Leclercq‐Willain, Professeurs ULB ; J. Marlot et G. Van Goethem, Ingénieurs, membres de 100TWh.

https://www.science-climat-energie.be/2021/03/19/comment-betifier-le-citoyen-en-belgique/?

23 MARS

« le GIEC n’a aucune preuve tangible de l’existence d’une crise (climatique). Il n’a aucun calcul qui puisse être examiné et vérifié. Il n’a que des avis et des estimations d’experts ».

https://belgotopia.com/2021/03/23/les-changements-climatiques-entre-faits-scientifiquement-etablis-et-actes-de-foi/?

24 MARS

Climat : « La sensibilité au climat n’est pas le seul déterminant du réchauffement atmosphérique. La variabilité naturelle est une pièce importante du puzzle. » Stephen Po-Chedley – Climatologue du Lawrence Livermore National Laboratory (LLNL).

https://phys.org/news/2021-03-natural-variations-climate-puzzle.html?

27 MARS

UN  INCROYABLE  RECHAUFFEMENT  CLIMATIQUE …

D’après certaines études, il apparait que dans les quatre ou cinq prochains mois, la température moyenne va augmenter de 10 à 15 degrés. En quelques semaines !!! Y survivrons- nous ?

Ma revue de presse -3-

https://belgotopia.com/2021/03/27/climat-transition-energetique-et-green-deal-ma-revue-de-presse-3/?

29 MARS

« L’affirmation selon laquelle les forêts anciennes jouent un rôle important dans l’atténuation du changement climatique, fondée sur l’argument selon lequel même les forêts les plus anciennes continuent à aspirer du CO 2 hors de l’atmosphère, est réfutée par des chercheurs de l’Université de Copenhague. Les chercheurs documentent que cet argument est basé sur des données mal analysées et que l’effet d’atténuation du climat des forêts anciennes et non gérées a été largement surestimé ». Université de Copenhague – Faculté des sciences

https://www.sciencedaily.com/releases/2021/03/210325150055.htm?

31 MARS

climat capsule 60

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS.

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

À LA RECHERCHE DU CLIMAT IDÉAL

belgotopia 52

Martine TABEAUD est une géographe, professeure de climatologie à la Sorbonne. Elle considère l’action de l’homme sur l’environnement comme une réalité dont il faut tenir compte, mais s’efforce aussi de relativiser son rôle dans l’évolution climatique entre la représentation du mythe d’un climat idéal et la réalité géographique et historique.

L’article dont j’ai extrait quelques passages est paru en 2017, et mérite assurément d’être lu dans son intégralité. (1)

Jo Moreau

Le besoin de comprendre le monde où s’inscrit toute vie humaine conduit à donner du sens aux observations effectuées au quotidien. Ainsi se construisent les croyances, mais aussi les savoirs. Le temps qu’il fait, ses invariants comme ses inattendus, n’échappe pas à cette règle. Les images que les hommes se font des ciels servent à donner une cohérence au monde dans lequel ils vivent. Ils vont chercher à marier dans une vérité affirmée un stock de connaissances scientifiques, techniques, culturelles, sociales, historiquement datées et spatialement localisées. Ce que révèlent dictons, expressions toutes faites, voire slogans que tout un chacun a pu entendre ici ou là.

Et d’ailleurs, depuis la fin du XXe siècle, nous ne cessons d’entendre qu’« avec le changement climatique, il est temps d’agir », que ce soit dans la bouche de hauts responsables politiques, de membres d’associations écologistes, ou même d’hommes et de femmes peu engagés dans le militantisme. Il est question de « sauver le climat », d’agir « sur » le climat, ou « pour » le climat. Voilà qui a de quoi surprendre une géoclimatologue (abréviation de géographe climatologue).

Derrière ces slogans se cachent deux idées principales.

D’une part, un changement de paradigme. Les humains seraient devenus maîtres des forces naturelles. Fini la soumission à ce qui nous dépassait, les moyens d’agir existeraient. Cet aspect ne sera pas privilégié ici, car il a fait l’objet de nombreux écrits comme les travaux de modélisation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat ou ceux discutant des succès et des infortunes des COP.

D’autre part, le postulat de l’existence d’un « climat dégradé, déréglé et donc implicitement d’une référence à un « climat idéal , un climat étalon ». Mais quelle est cette situation optimale vers laquelle il faudrait tendre ? Pour qui ? S’il s’agit d’un enjeu collectif, voire commun, par qui est-il défini comme tel ?

Une éternité figée : inventer le paradis climatique

 Le climat est une abstraction de l’attendu atmosphérique pendant une année. Le concept est malléable selon les cultures, il se prête donc bien aux interprétations subjectives. Parmi elles, on peut compter les écofictions, très en vogue depuis la fin du XXe siècle. Elles font une large place aux événements météorologiques extrêmes et sont plutôt des mythologies de la fin du monde. Elles réactivent des récits de catastrophes qui fondent de très anciens mythes, comme celui du Déluge .

On doit alors se demander si le climat idéal, le paradis climatique, se définirait plus par ce qu’il exclut que par ce qu’il est.

Inventer le jardin d’Éden.

 L’invention du paradis est une réponse à la désillusion face au monde dans lequel les humains vivent, marqué par la destruction de la nature nécessairement bonne, par les guerres, les menaces diverses, la disparition des cultures ou des identités. Les discours nostalgiques insistent sur la perte des grandeurs et merveilles du passé et considèrent comme nécessaire la survenue du cataclysme qui a modifié le cours en apparence immuable des choses. Il y a un avant et un après ce bouleversement. Le paradis, c’est avant. Quel était le climat alors ? Un printemps éternel, une brise légère, et de l’eau à profusion… (…)

Chiffrer et modéliser l’idéal climatique.

 Les approches quantitatives du GIEC n’échappent pas au flou sur la qualité du climat planétaire. Le mot climat n’est même pas défini dans le premier rapport de 1990. Le glossaire de 2001 définit système climatique, temps moyen, et consacre cinq rubriques au changement climatique. En 1992, le GIEC oppose « les changements climatiques […] attribués aux activités humaines […] qui altèrent l’atmosphère » et « la variabilité climatique due à des causes naturelles ». L’altération du climat par les activités humaines cause ses dérèglements. Mais quel était le stade antérieur ? Un seuil de + 2 °C a été défini à la COP de Copenhague en 2009, puis entériné l’année suivante, comme bascule vers un climat inconnu mais néfaste. En choisissant le début de l’ère industrielle (1880-1899) comme base de référence, on considère de facto l’avant préindustriel comme normal, si ce n’est idéal. D’ailleurs, les actions menées pour limiter les émissions de gaz à effet de serre tentent un retour vers cet état initial. Et toutes les représentations des climats futurs (graphes, cartes…) sont présentées comme des anomalies par rapport à cette référence. Quant aux images de l’avenir à cinquante ou cent ans, elles utilisent abondamment le rouge, couleur du danger, du niveau maximal d’alerte.

Cette manière de penser le climat renvoie irrémédiablement à la notion de climax due à l’Américain Frederic Edward Clements, en 1916. Il a utilisé ce terme grec signifiant « escalier », « échelle », pour désigner l’état final stable d’une formation écologique réalisant l’équilibre entre topographie, sol et climat. Mais ce concept est très théorique et très discutable, car les composantes du milieu évoluent en permanence, avec ou sans action humaine. Ce stade supposé parfait ne peut donc être atteint.

Pourtant, Catherine et Raphaël Larrère jugent cette notion utile dans la mesure où « il faut bien se représenter une nature avant sa transformation.

Outre la vision fixiste qui privilégie les états aux processus, Jean-Marc Drouin se demande : « N’y a-t‑il de climax possible que dans un environnement dont l’homme serait absent.

Le climat, tout comme le climax, idéal vu par le GIEC consacre l’extériorité des humains à la nature. Cette dernière n’existe plus dès lors qu’il y a actions humaines. Et comme l’atmosphère est un continuum, il ne peut subsister de reliques localisées du climat d’avant l’homme… Si, aujourd’hui, il convient de penser l’appartenance des humains à la nature pour habiter la planète de façon responsable, ces concepts d’idéaux climatiques de conte de fées ne doivent-ils pas être abandonnés ? Car pour paraphraser Marcel Gauchet : n’y a-til pas de la haine des hommes dans ce soudain amour du climat.

« Pour le dire brutalement, il y a bien de la haine des hommes… ?

(…)

Un instantané incertain : choisir sa météo à la carte

 Les besoins en eau liquide, en neige, en vent, etc., ne sont pas les mêmes pour tous au même endroit, au même moment. Tel jour d’août, l’éleveur souhaite la pluie, le plagiste le soleil. Un même élément caractéristique du temps qu’il fait est vécu, perçu, différemment : par les uns comme une contrainte, par les autres comme une ressource. Aucun type de temps n’est beau et bon pour tous. Le regard sur le ciel change, y compris pour la même personne, selon les âges de la vie, selon les périodes de travail ou de loisir. La quête d’un instant présent en adéquation avec ses désirs va parfois conduire à chercher des parades aux contrariétés venues du ciel.

 Fabriquer le temps.

(…) Célèbres sont les défilés-parades sur la place Rouge lors de la célébration de la révolution d’Octobre. Ils ont lieu en automne alors que les ciels sont bas et les brouillards denses. Ces conditions de visibilité ne permettent pas une retransmission télévisuelle idéale. D’où l’aspersion dans le quartier dans les heures précédentes de particules qui les font précipiter. Ces transformations du temps qu’il fait sont devenues un métier pour plusieurs milliers de météorologues chinois employés au « Bureau des modifications météorologiques » de Pékin et chargés de provoquer des précipitations lors d’incendies, de limiter les effets des vents de sable, etc. Ils se sont rendus célèbres en 1997 en affirmant qu’ils sauraient faire neiger pour le Nouvel An, puis lors des Jeux olympiques de Pékin en 2008 en se targuant de savoir briser les nuages de pluie lors des compétitions.

Certes, il y a des procédés pluriséculaires, comme le paratonnerre, qui dévie la foudre sur une cible. D’autres n’ont que quelques décennies : dissiper le brouillard sur des pistes d’aéroport en l’ensemençant avec de l’iodure d’argent pour le faire « tomber » (précipiter). Il est aussi possible de limiter le gel sur des vignobles de qualité en brassant l’air avec des souffleries. Mais ces méthodes, très coûteuses, ont une action réduite à un temps court dans un espace restreint ; et elles ne peuvent s’appliquer qu’à des phénomènes météorologiques connus et prévus.

Prédire le temps.

 Les états de l’atmosphère changent en permanence, et nul changement ne peut être prévu avec certitude. Or, dans un environnement perçu comme instable et inquiétant, de plus en plus d’individus ressentent le besoin de tout maîtriser pour se rassurer. Faute de pouvoir agir sur l’atmosphère, ils cherchent à maîtriser leur corps et leur activité, d’où la nécessité pour eux d’être informés de ce qui peut arriver. L’annonce des prévisions météorologiques la veille pour le lendemain ne suffit plus ; ils veulent être en permanence connectés en temps réel. Météo France propose ainsi une application mobile, pour « rester en permanence informé du niveau d’alerte des conditions météo du lieu de votre choix ». Plutôt que de regarder le nuage noir qui avance dans le ciel, scruter sa montre connectée qui annonce la pluie imminente rassure. L’impression d’impuissance, de vulnérabilité face à l’imprévu témoigne d’une incapacité à accepter les aléas quels qu’ils soient, de la difficulté à vivre une nouveauté météorologique qui pourtant a de fortes chances de ne pas être inédite.

Pour les professionnels, cette attitude conduit à une surenchère prévisionnelle entre services privés et publics concurrents, qui finit par les pousser à prévoir l’imprévisible ! Elle entretient par ailleurs l’illusion qu’une prévision en permanence réajustée est un outil efficace pour prendre une décision. Mais l’accumulation de données sur des phénomènes de petite taille comme un orage multiplie les incertitudes. Le risque d’apparition (fort/moyen/faible) se précise avec l’approche du phénomène. Au final, le plus souvent, le choix n’a été que différé.

(…)

Conclusion

 Lorsque les sondeurs interrogent les Français (sondage effectué en 2008) de quinze questions (logement, emploi,…) sur le département où la météo est idéale, ils plébiscitent le climat méditerranéen. Les treize départements les mieux classés bordent tous la Grande Bleue (1er : Var, 2es : Alpes-Maritimes et Bouches-du-Rhône) alors que les Ardennes, les Vosges et la Meuse forment le trio de queue. Ce que confirme en partie la question sur la meilleure qualité de vie, qui classe derniers la Seine-et-Marne, le Rhône et les Hauts-de-Seine, et dans le peloton de tête les départements du Sud en général (1er : Lozère, 2e : Pyrénées-Orientales, 3e : Ariège). Or, dans le même temps, les sondés se disent très préoccupés par le changement climatique, qui doit conduire un tiers de la France à subir un climat plus chaud, plus méditerranéen ! Il en est de même des retraités nord-américains qui choisissent de passer leurs dernières années en Floride ou en Californie, des Européens qui privilégient les Suds du continent. Tous cherchent à gagner deux à trois degrés, ce seuil fatidique à ne pourtant pas franchir. Les imaginaires forment, déforment et transforment les éventuels dangers.

Avec la soif d’idéal, que ce soit à propos du climat, d’une saison, du temps quotidien, se joue la quête du bonheur. « Et pourtant je vous dis que le bonheur existe / Ailleurs que dans le rêve, ailleurs que dans les nues », comme l’écrit Aragon .

(1) https://www.cairn.info/revue-communications-2017-2-page-21.htm

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS.

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

ENTHOUSIASME FINANCIER POUR LA LUTTE CLIMATIQUE

dollar

Michael Kile est titulaire d’une maîtrise de l’Imperial College of Science and Technology de l’Université de Londres. Il est également titulaire d’un BSc en géologie et géophysique de l’Université de Tasmanie et d’un BA de l’Université d’Australie-Occidentale.

Le texte qui suit fut repris en janvier 2021 par le média « Quadrant on-line » (1). Il met en lumière la récupération de la lutte contre un prétendu changement (réchauffement, dérèglement) climatique engagé par le monde financier et économique.

J’en ai extrait plusieurs passages, dans une traduction « maison ».

Jo Moreau

Si Machiavel envisageait d’élaborer une stratégie pour piloter le plus grand transfert financier de l’histoire, la monétisation du « changement climatique » -sous prétexte de sauver la planète Terre d’une apocalypse causée par l’homme- serait en tête de sa liste. Les mondialistes et les experts climatiques y sont également très attachés. L’un d’eux est le Dr Mark CARNEY, ancien gouverneur de la Banque Centrale du Canada et ensuite de la Banque Centrale d’Angleterre, nommé depuis comme le nouvel Envoyé spécial d’Antonio Gutierez, le Secrétaire général des Nations Unies pour l’action climatique et les finances.

Dr Carney : Un marché en mutation vers le « net zéro » qui peut accélérer la transition vers une économie sobre en carbone est en cours d’élaboration. Il s’agit de transformer un risque existentiel en l’une des plus grandes opportunités commerciales de notre temps. Il est maintenant à notre portée de créer un cycle vertueux d’innovations et d’investissements pour un monde « net zéro » que les gens exigent et que les générations futures méritent. De cette manière, le financement privé peut infléchir le sens de l’histoire vers la justice climatique. (2)

Un « monde ‘net zéro’ que les gens réclament » est une tactique aussi ancienne que Mathusalem. Effrayez suffisamment les gens – en particulier les jeunes – en leur faisant croire ce que vous voulez qu’ils croient, et bientôt ils feront pression sur les états, les entreprises, les fonds de pension et les crédules pour qu’ils soutiennent l’idéologie ‘Net Zero’ au nom de la « justice climatique ».

Les aléas météorologiques étaient autrefois attribués à des dieux ou à des démons, mais plus maintenant. Beaucoup de gens affirment aujourd’hui ad nauseum que le monde développé est le responsable principal de la plupart, sinon de la totalité, de la variabilité atmosphérique.

Une nouvelle religion a été créée dans la foulée. Les mauvaises prédictions prolifèrent à un rythme jamais vu depuis l’âge de Jérémie. Suivez les prophètes larmoyants et vous pourrez récolter de gros profits grâce à l’une des « plus grandes opportunités commerciales de tous les temps ». Dans l’utopie du ‘Net Zero’, tout le monde sera gagnant. Tout ce qui est nécessaire pour réaliser ce fantasme vert est un prix arbitraire du «carbone» (dioxyde) de 75 $ US la tonne.

Dr Carney : Pour débloquer ce marché, qui pourrait valoir plus de 100 milliards de dollars par an, nous avons besoin d’une bonne infrastructure pour connecter les besoins des entreprises qui ont ou sont en train de mettre en place des objectifs ‘net zéro’, avec l’offre de compensations dans les pays du monde entier. Un nouveau groupe de travail du secteur privé s’emploie à créer ce marché critique à temps pour le sommet de Glasgow de l’année prochaine. – Conférence Reith 4, transcription, page 6 (3)

Le jour de Noël 2020, deux milliards de personnes ont célébré une naissance divine dans une crèche. Le lendemain du jour de Noël 2020, il y eut un autre miracle, révélé sur BBC Radio 4. Quelques économistes, banquiers, bureaucrates et alarmistes soigneusement sélectionnés se sont réunis pour parler d’une « solution du marché à la crise climatique ». Oui, nous pouvons être sauvés du péché des émissions diurnes. La rédemption est possible, mais seulement si nous avons la foi, et adoptons une grande remise en question de nos valeurs. Big Climate souhaite qu’un « mécanisme à cliquet » contraignant pour les pays récalcitrants soit approuvé lors de la Conférence de l’ONU à Glasgow (COP26) en novembre. Les évangélistes de « Together for our planet », les fanatiques de « Extinction Rebellion », Joe Biden et peut-être certains « Climate Kids » soumis au lavage de cerveau de la NASA, sont ravis de cette perspective. Le choix est saisissant: soit partir pour une longue marche vers la Terre Promise de ‘Net Zero’, soit faire face à une catastrophe d’ici 2050.

Ou malgré des preuves scientifiques accablantes, la société sous-investit toujours dans la lutte contre le changement climatique, même si les actions d’aujourd’hui seront moins coûteuses que celles requises à l’avenir.

Que le climat change n’est guère surprenant. Il le fait depuis que la planète a acquis une atmosphère. Ce qui est surprenant, c’est que tant de gens en accusent le « carbone » alors que la controverse porte en réalité sur 0,04% d’un gaz trace invisible, le dioxyde de carbone. Compte tenu de son rôle vital dans la photosynthèse, aspirer à un monde ‘zéro carbone’ est une étrange aspiration.

Dr Carney : Nos océans sont devenus 30% plus acides depuis la révolution industrielle. Le niveau de la mer a augmenté de 20 centimètres au cours du siècle dernier, le taux d’augmentation ayant doublé au cours des deux dernières décennies. Le rythme de la perte de glace dans l’Arctique et l’Antarctique a triplé au cours de la dernière décennie. Les événements climatiques extrêmes, les ouragans, les incendies de forêt et les crues soudaines se multiplient. Ce qui était biblique est en train de devenir monnaie courante. – Conférence Reith 4, transcription, page 2

Il y a une bouffée d’arguments par fausse analogie ici aussi. Si A est semblable à B, et si A a la propriété P, donc B a la propriété P. Ceci est vrai si -et seulement si- A est vraiment semblable à B.

COVID-19 n’est pas comme le changement climatique, sauf dans un sens général : les deux sont des phénomènes naturels qui affectent potentiellement tout le monde. Les deux peuvent facilement déclencher l’angoisse pour l’avenir. Ils sont, bien sûr, fondamentalement différents. Covid-19 est la séquence du génome d’ADN identifiée par des chercheurs chinois au début de l’année dernière, et les mutations qui s’ensuivent. Le changement climatique est ce que vous voulez qu’il soit : par exemple, tout événement météorologique extrême pour lequel le monde développé devrait payer des dommages et intérêts.

Il y a une autre différence. Des expériences et des essais sont possibles avec COVID-19,. Essayez de déplacer une petite planète dans votre laboratoire!

Même quelques articles évalués par des pairs, comme celui-ci – « Théorie contrefactuelle causale pour l’attribution des événements météorologiques et climatiques » – reconnaissent le défi. Les chercheurs doivent évoquer un « monde contrefactuel » (4) pour faire valoir leur point de vue, un monde hypothétique de « contrôle » supposé être affecté uniquement par des « forçages » naturels et de la variabilité.

De tels aveux apparaissent rarement dans les communiqués de presse de l’orthodoxie. Ce sont les sombres secrets du grenier de Big Climate.

Voir aussi https://quadrant.org.au/opinion/doomed-planet/2019/08/climate-hysteria-follow-the-money/

Et si l’alarmisme climatique actuel était davantage motivé par la peur de l’inconnu – et de l’inconnaissable – que par des données vérifiables ? Et si le seul vaccin capable de nous inoculer contre l’ambition du contrôle climatique était une dose quotidienne d’humilité ?

Et si le climat de la planète – comme le virus corona et la croissance de la population humaine – était hors de notre contrôle ? Et si la nature nous contrôlait, et non l’inverse?

 Voir aussi https://quadrant.org.au/opinion/doomed-planet/2019/08/climate-hysteria-follow-the-money/

(1) https://quadrant.org.au/opinion/doomed-planet/2021/01/when-smart-people-get-the-climate-crazies/

(2) https://www.un.org/fr/climatechange/mark-carney-investing-net-zero-climate-solutions-creates-value-and-rewards

(3) https://downloads.bbc.co.uk/radio4/reith2020/Reith_2020_Lecture_4_transcript.pdf

(4) https://journals.ametsoc.org/view/journals/bams/97/1/bams-d-14-00034.1.xml

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS.

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

LES ÉPOUVANTABLES CONSÉQUENCES DU CHANGEMENT CLIMATIQUE (7)

belgotopia 36

Ceux qui me font l’honneur (et le plaisir) de consulter régulièrement ma page Facebook « belgotopia » peuvent y suivre la rubrique : « Dans l’hallucinante série : les délires climatiques », qui distille à doses homéopathiques la litanie des épouvantables conséquences du réchauffement (changement- dérèglement) climatique qui nous attendent.

Elles décrivent presque toutes un futur aléatoire proche ou lointain, et bien entendu pratiquement toujours rédigées au conditionnel …

Celles-ci émanent soit de médias, soit de revues scientifiques dont on ne peut décemment mettre le sérieux en doute. Et ces études, ne l’oublions pas, sont majoritairement financées par l’argent public, soit le vôtre et le mien.

Les trois cents cinquante premières furent rassemblées dans six billets, que je vous engage vivement à (re)consulter :

https://belgotopia.com/2017/06/02/les-epouvantables-consequences-du-changement-climatique/

https://belgotopia.com/2018/10/02/les-epouvantables-consequences-du-rechauffement-climatique-2/

https://belgotopia.com/2019/04/02/les-epouvantables-consequences-du-rechauffement-climatique/

https://belgotopia.com/2019/10/08/les-epouvantables-consequences-du-changement-climatique-4/

https://belgotopia.com/2020/04/20/les-epouvantables-consequences-du-changement-climatique-5/

https://belgotopia.com/2020/09/16/les-epouvantables-consequences-du-changement-climatique-6/

Mais je comprends que leur consultation puisse être fastidieuse, quoique délassante pendant les longues soirées d’hiver. Aussi, j’ai établi mon petit « best of » que voici, soit une étude par cinquante cas. Chacun peut choisir les siens…

  1. La hausse des océans due au réchauffement climatique pourra doter les humains de pieds et mains palmées.
  1. L’inaction devant le réchauffement climatique sera catastrophique, et ceux qui ne mourront pas deviendront cannibales.
  1. Le réchauffement climatique provoque un manque de personnel dans les maisons closes.
  1. Suite au réchauffement climatique, les océans pourraient se mettre à bouillir.
  1. Les races de chiens à nez court menacés par le réchauffement climatique.
  1. Le réchauffement climatique provoquera le dégel de 66 tonnes d’excréments d’alpinistes en Alaska.
  1. Le réchauffement climatique favorise l’invasion de la France par les perruches.

Voici donc les cinquante suivantes, et j’en ai encore un nombre considérable en réserve, car nous sommes soumis à une véritable avalanche de constatations et prédictions terrifiantes, dans une volonté manifeste d’endoctrinement de la population ! La plupart sont largement diffusées, et contribuent grandement au sentiment de peur instillé plus particulièrement parmi les enfants et lycéens. Et l’Histoire nous montre à quel point ces derniers sont manipulables.

Afin d’atteindre cet objectif, peu importe les mensonges et approximations.

Et pour savoir de quoi on parle :

« Le réchauffement climatique global s’élève à 1,18°C pour la période de 1880 à 2020. Soit une augmentation moyenne de 0,084°C tous les 10 ans » (chiffres NASA).

Alors, vous aussi, affolez-vous sans réserve !

Jo Moreau.

  1. Réapparition du criquet italien en Belgique, sans doute due au changement climatique.

https://www.lalibre.be/planete/environnement/un-insecte-reapparait-en-belgique-apres-un-siecle-d-absence-5d4d805bd8ad5859353fb19a

  1. Le réchauffement climatique responsable de l’apparition d’un anthrax (maladie du charbon) en Sibérie.

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/maladie-rechauffement-climatique-reveille-anthrax-siberie-63807/

  1. Les changements climatiques pourraient être la cause d’une crise économique semblable à 2008.

https://www.vice.com/en_us/article/ne8amk/four-ways-the-climate-crisis-could-trigger-a-2008-style-economic-crash

  1. Le changement climatique responsable d’une invasion de criquets en Afrique de l’Est.

https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/arthropodes/les-criquets-derniere-plaie-d-une-afrique-de-l-est-accablee-par-des-variations-climatiques-extremes_140844

  1. Le réchauffement climatique est responsable de l’acidification des océans qui dissout la carapace des crabes.

https://www.futura-sciences.com/planete/breves/rechauffement-climatique-oceans-deviennent-tellement-acides-quils-rongent-carapace-crabes-1874/

  1. Le changement climatique précipite la Terre vers un dangereux point de non-retour.

https://www.nationalgeographic.fr/environnement/2019/12/le-changement-climatique-precipite-la-planete-vers-un-dangereux-point-de-non

  1. Le changement climatique pourrait augmenter le risque d’épidémies de grippe.

https://phys.org/news/2020-01-rapid-weather-flu.html

  1. Le réchauffement climatique provoque le rapetissement des sardines.

https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/animaux-marins/des-sardines-de-plus-en-plus-petites_141109

  1. Le réchauffement climatique favoriserait l’obésité et la baisse de QI chez les enfants.

https://dailygeekshow.com/rechauffement-climatique-consequences/?

  1. Le réchauffement climatique responsable de l’augmentation des cas de peste acridienne en Afrique de l’Est.

https://www.standaard.be/cnt/dmf20200208_04840564?

  1. Le changement climatique pourrait déclencher davantage de glissements de terrain en Asie.

https://phys.org/news/2020-02-climate-trigger-landslides-high-mountain.html

  1. Le changement climatique favorise l’expansion de la chenille processionnaire.

https://www.abc.es/sociedad/abci-cambio-climatico-adelanta-llegada-oruga-procesionaria-202002140221_noticia.html?ref=https:%2F%2Fwww.google.com%2F

  1. Le réchauffement climatique perturbe la production de graines d’arbres.

https://phys.org/news/2020-02-climate-disrupts-tree-seed-production.html

  1. Le réchauffement climatique augmente les risques de troubles sociaux.

https://phys.org/news/2020-02-warmer-climate-current-trends-social.html

  1. Le réchauffement climatique impacte les distances de décollage et d’atterrissage des avions.

https://link.springer.com/article/10.1007/s10584-019-02634-z

  1. Le réchauffement climatique responsable de la disparition de 70 à 90% des récifs coralliens d’ici à 2040.

https://www.futura-sciences.com/planete/breves/recifs-coralliens-recifs-coralliens-nauront-plus-endroit-vivre-ici-2100-2001/

  1. Le réchauffement climatique est la cause du raccourcissement des frites.

https://www.lemonde.fr/big-browser/article/2019/02/07/au-royaume-uni-le-rechauffement-climatique-fait-raccourcir-les-frites_5420621_4832693.html?

  1. Le réchauffement climatique pousse les filles à l’esclavage sexuel.

https://www.vrt.be/vrtnws/nl/2020/02/20/klimaatopwarming-duwt-meisjes-seksslavernij-in/?

  1. Le changement climatique contraint les ours polaires au cannibalisme.

https://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-8053241/Polar-bears-forced-CANNIBALISM-climate-change-humans-scientist-reveals.html

  1. Le changement climatique provoquera la disparition de la moitié des plages du monde en 2100.

https://www.foxnews.com/science/half-worlds-beaches-disappear-by-2100-climate-change

  1. Le changement climatique d’origine humaine pourrait affecter les cultures de café.

https://www.newsbusters.org/blogs/nb/kristine-marsh/2020/03/02/abc-fears-caffeine-shortage-man-made-climate-change-could-make

  1. Le changement climatique pourrait menacer les escargots de mer.

https://phys.org/news/2020-03-climate-threaten-sea-snails-mid-atlantic.html

  1. Le changement climatique expose les femmes angolaises à la violence des hommes.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/03/12/en-angola-le-changement-climatique-expose-les-femmes-a-la-violence-des-hommes_6032739_3212.html?

  1. Le changement climatique pourrait transformer l’Amazonie en une savane aride d’ici 2070.

https://www.lapresse.ca/actualites/environnement/2020-03-11/l-amazonie-pourrait-disparaitre-d-ici-50-ans-selon-une-etude

  1. Le réchauffement climatique affecte la croissance des algues indiennes.

https://www.reuters.com/article/us-india-climate-change-women/indias-women-seaweed-divers-swim-against-the-tide-of-climate-change-idUSKBN21H0IY

  1. Le changement climatique provoque le raccourcissement des ailes des rossignols.

https://www.theguardian.com/environment/2020/apr/01/nightingales-at-risk-due-to-shorter-wings-caused-by-climate-crisis

  1. Le changement climatique augmentera les risques de conflits armés.

https://phys.org/news/2020-04-climate-related-disasters-conflict-vulnerable-countries.html

  1. Le réchauffement climatique dû à l’homme fera ralentir la vitesse du déplacement des ouragans.

https://phys.org/news/2020-04-human-caused-slow-moving-hurricanes-climatologists.html

  1. Le réchauffement climatique pourrait coûter 600.000 milliards de dollars d’ici la fin du siècle.

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/rechauffement-climatique-rechauffement-climatique-pourrait-couter-600000-milliards-dollars-ici-fin-siecle-si-nous-ne-faisons-rien-80589/

  1. Le changement climatique est une menace pour notre système alimentaire.

https://www.nationalgeographic.com/magazine/2020/04/your-favorite-foods-are-at-risk-from-a-rapidly-warming-planet/?

  1. Le changement climatique favorise l’expansion vers le sud de la puce du chat.

https://parasitesandvectors.biomedcentral.com/articles/10.1186/s13071-019-3399-6

  1. Le changement climatique pousse certains oiseaux à l’infidélité et au changement de partenaire.

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/zoologie-changement-climatique-pousse-oiseaux-infidelite-divorce-36835/

  1. Suite au réchauffement climatique, les stations de ski constatent la disparition des glaciers et la raréfaction de la neige.

https://plus.lesoir.be/280384/article/2020-02-16/rechauffement-climatique-le-monde-du-ski-entre-inquietude-et-impuissance?

  1. Le réchauffement climatique causera une diminution du nombre d’oiseaux migrateurs.

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/climatologie-migration-oiseaux-affectee-rechauffement-climatique-1972/

  1. Le changement climatique responsable de la modification de la taille des animaux.

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/zoologie-animaux-adaptent-changement-climatique-modifiant-leur-taille-22589/

  1. Le changement climatique favorise la propagation des maladies infectieuses.

https://www.biomedcentral.com/collections/ccid

  1. Le réchauffement climatique pourrait conduire à une guerre avec les extra-terrestres.

https://www.ad.nl/wetenschap/nasa-broeikaseffect-kan-tot-oorlog-met-aliens-leiden~a9ca3b94/?

  1. Le réchauffement climatique pourrait provoquer la migration de 3,5 milliards d’individus d’ici à 2070.

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/augmentation-temperature-rechauffement-climatique-trois-milliards-humains-pourraient-vivre-sous-chaleur-insoutenable-ici-50-ans-80882/?

  1. Le réchauffement climatique pourrait provoquer une montée des océans de 1,3 mètres d’ici 2100.

https://www.dhnet.be/actu/monde/le-niveau-des-oceans-pourrait-monter-de-1-3-metre-d-ici-2100-5eb59ec59978e23845cbb336

  1. Le réchauffement climatique cause l’apparition d’une nouvelle sorte d’abeille dans le Namurois.

https://www.rtbf.be/info/regions/detail_une-nouvelle-espece-d-abeille-decouverte-dans-le-namurois?id=10504896&

  1. Le réchauffement climatique favorise la pire invasion de criquets en Inde.

https://www.ecowatch.com/india-locust-invasion-climate-crisis-2646105181.html?rebelltitem=8#rebelltitem8

  1. Le changement climatique pourrait réduire considérablement les tempêtes de neige aux USA.

https://phys.org/news/2020-05-climate-snowstorms.html

  1. Le changement climatique pourra provoquer la disparition des mangroves d’ici 2050.

https://weather.com/en-IN/india/science/news/2020-06-10-climate-change-rising-sea-levels-wipeout-mangroves-next-30-years

  1. Le changement climatique provoquera des sécheresses plus longues et plus intenses.

https://phys.org/news/2020-06-latest-climate-intense-droughts.html

  1. Le changement climatique anthropique responsable de modifications dans la disponibilité de l’eau.

https://phys.org/news/2020-06-climate-terrestrial-availability.html

  1. le réchauffement climatique rendra les océans trop chauds pour environ 60% des espèces de poissons d’ici 2100.

https://trustmyscience.com/changement-climatique-rendra-oceans-trop-chauds-pour-majorite-des-especes-de-poissons/

  1. Les températures en Grande-Bretagne pourraient dépasser 40°C tous les trois ou quatre ans d’ici 2100.

https://phys.org/news/2020-06-uk-increasingly-40c-temperatures.html

  1. Le réchauffement climatique provoque la mort par la foudre de 147 personnes en Inde.

https://www.futura-sciences.com/planete/breves/orage-147-personnes-foudroyees-10-jours-inde-faute-changement-climatique-2864/

  1. Le changement climatique responsable de futures sécheresses record au Texas.

https://phys.org/news/2020-07-texas-driest-conditions-years.html

  1. Suite au réchauffement climatique, les étés pourraient devenir trop chauds pour les humains.

https://www.bbc.com/news/science-environment-53415298?

A SUIVRE

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS.

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/