ENTHOUSIASME FINANCIER POUR LA LUTTE CLIMATIQUE

dollar

Michael Kile est titulaire d’une maîtrise de l’Imperial College of Science and Technology de l’Université de Londres. Il est également titulaire d’un BSc en géologie et géophysique de l’Université de Tasmanie et d’un BA de l’Université d’Australie-Occidentale.

Le texte qui suit fut repris en janvier 2021 par le média « Quadrant on-line » (1). Il met en lumière la récupération de la lutte contre un prétendu changement (réchauffement, dérèglement) climatique engagé par le monde financier et économique.

J’en ai extrait plusieurs passages, dans une traduction « maison ».

Jo Moreau

Si Machiavel envisageait d’élaborer une stratégie pour piloter le plus grand transfert financier de l’histoire, la monétisation du « changement climatique » -sous prétexte de sauver la planète Terre d’une apocalypse causée par l’homme- serait en tête de sa liste. Les mondialistes et les experts climatiques y sont également très attachés. L’un d’eux est le Dr Mark CARNEY, ancien gouverneur de la Banque Centrale du Canada et ensuite de la Banque Centrale d’Angleterre, nommé depuis comme le nouvel Envoyé spécial d’Antonio Gutierez, le Secrétaire général des Nations Unies pour l’action climatique et les finances.

Dr Carney : Un marché en mutation vers le « net zéro » qui peut accélérer la transition vers une économie sobre en carbone est en cours d’élaboration. Il s’agit de transformer un risque existentiel en l’une des plus grandes opportunités commerciales de notre temps. Il est maintenant à notre portée de créer un cycle vertueux d’innovations et d’investissements pour un monde « net zéro » que les gens exigent et que les générations futures méritent. De cette manière, le financement privé peut infléchir le sens de l’histoire vers la justice climatique. (2)

Un « monde ‘net zéro’ que les gens réclament » est une tactique aussi ancienne que Mathusalem. Effrayez suffisamment les gens – en particulier les jeunes – en leur faisant croire ce que vous voulez qu’ils croient, et bientôt ils feront pression sur les états, les entreprises, les fonds de pension et les crédules pour qu’ils soutiennent l’idéologie ‘Net Zero’ au nom de la « justice climatique ».

Les aléas météorologiques étaient autrefois attribués à des dieux ou à des démons, mais plus maintenant. Beaucoup de gens affirment aujourd’hui ad nauseum que le monde développé est le responsable principal de la plupart, sinon de la totalité, de la variabilité atmosphérique.

Une nouvelle religion a été créée dans la foulée. Les mauvaises prédictions prolifèrent à un rythme jamais vu depuis l’âge de Jérémie. Suivez les prophètes larmoyants et vous pourrez récolter de gros profits grâce à l’une des « plus grandes opportunités commerciales de tous les temps ». Dans l’utopie du ‘Net Zero’, tout le monde sera gagnant. Tout ce qui est nécessaire pour réaliser ce fantasme vert est un prix arbitraire du «carbone» (dioxyde) de 75 $ US la tonne.

Dr Carney : Pour débloquer ce marché, qui pourrait valoir plus de 100 milliards de dollars par an, nous avons besoin d’une bonne infrastructure pour connecter les besoins des entreprises qui ont ou sont en train de mettre en place des objectifs ‘net zéro’, avec l’offre de compensations dans les pays du monde entier. Un nouveau groupe de travail du secteur privé s’emploie à créer ce marché critique à temps pour le sommet de Glasgow de l’année prochaine. – Conférence Reith 4, transcription, page 6 (3)

Le jour de Noël 2020, deux milliards de personnes ont célébré une naissance divine dans une crèche. Le lendemain du jour de Noël 2020, il y eut un autre miracle, révélé sur BBC Radio 4. Quelques économistes, banquiers, bureaucrates et alarmistes soigneusement sélectionnés se sont réunis pour parler d’une « solution du marché à la crise climatique ». Oui, nous pouvons être sauvés du péché des émissions diurnes. La rédemption est possible, mais seulement si nous avons la foi, et adoptons une grande remise en question de nos valeurs. Big Climate souhaite qu’un « mécanisme à cliquet » contraignant pour les pays récalcitrants soit approuvé lors de la Conférence de l’ONU à Glasgow (COP26) en novembre. Les évangélistes de « Together for our planet », les fanatiques de « Extinction Rebellion », Joe Biden et peut-être certains « Climate Kids » soumis au lavage de cerveau de la NASA, sont ravis de cette perspective. Le choix est saisissant: soit partir pour une longue marche vers la Terre Promise de ‘Net Zero’, soit faire face à une catastrophe d’ici 2050.

Ou malgré des preuves scientifiques accablantes, la société sous-investit toujours dans la lutte contre le changement climatique, même si les actions d’aujourd’hui seront moins coûteuses que celles requises à l’avenir.

Que le climat change n’est guère surprenant. Il le fait depuis que la planète a acquis une atmosphère. Ce qui est surprenant, c’est que tant de gens en accusent le « carbone » alors que la controverse porte en réalité sur 0,04% d’un gaz trace invisible, le dioxyde de carbone. Compte tenu de son rôle vital dans la photosynthèse, aspirer à un monde ‘zéro carbone’ est une étrange aspiration.

Dr Carney : Nos océans sont devenus 30% plus acides depuis la révolution industrielle. Le niveau de la mer a augmenté de 20 centimètres au cours du siècle dernier, le taux d’augmentation ayant doublé au cours des deux dernières décennies. Le rythme de la perte de glace dans l’Arctique et l’Antarctique a triplé au cours de la dernière décennie. Les événements climatiques extrêmes, les ouragans, les incendies de forêt et les crues soudaines se multiplient. Ce qui était biblique est en train de devenir monnaie courante. – Conférence Reith 4, transcription, page 2

Il y a une bouffée d’arguments par fausse analogie ici aussi. Si A est semblable à B, et si A a la propriété P, donc B a la propriété P. Ceci est vrai si -et seulement si- A est vraiment semblable à B.

COVID-19 n’est pas comme le changement climatique, sauf dans un sens général : les deux sont des phénomènes naturels qui affectent potentiellement tout le monde. Les deux peuvent facilement déclencher l’angoisse pour l’avenir. Ils sont, bien sûr, fondamentalement différents. Covid-19 est la séquence du génome d’ADN identifiée par des chercheurs chinois au début de l’année dernière, et les mutations qui s’ensuivent. Le changement climatique est ce que vous voulez qu’il soit : par exemple, tout événement météorologique extrême pour lequel le monde développé devrait payer des dommages et intérêts.

Il y a une autre différence. Des expériences et des essais sont possibles avec COVID-19,. Essayez de déplacer une petite planète dans votre laboratoire!

Même quelques articles évalués par des pairs, comme celui-ci – « Théorie contrefactuelle causale pour l’attribution des événements météorologiques et climatiques » – reconnaissent le défi. Les chercheurs doivent évoquer un « monde contrefactuel » (4) pour faire valoir leur point de vue, un monde hypothétique de « contrôle » supposé être affecté uniquement par des « forçages » naturels et de la variabilité.

De tels aveux apparaissent rarement dans les communiqués de presse de l’orthodoxie. Ce sont les sombres secrets du grenier de Big Climate.

Voir aussi https://quadrant.org.au/opinion/doomed-planet/2019/08/climate-hysteria-follow-the-money/

Et si l’alarmisme climatique actuel était davantage motivé par la peur de l’inconnu – et de l’inconnaissable – que par des données vérifiables ? Et si le seul vaccin capable de nous inoculer contre l’ambition du contrôle climatique était une dose quotidienne d’humilité ?

Et si le climat de la planète – comme le virus corona et la croissance de la population humaine – était hors de notre contrôle ? Et si la nature nous contrôlait, et non l’inverse?

 Voir aussi https://quadrant.org.au/opinion/doomed-planet/2019/08/climate-hysteria-follow-the-money/

(1) https://quadrant.org.au/opinion/doomed-planet/2021/01/when-smart-people-get-the-climate-crazies/

(2) https://www.un.org/fr/climatechange/mark-carney-investing-net-zero-climate-solutions-creates-value-and-rewards

(3) https://downloads.bbc.co.uk/radio4/reith2020/Reith_2020_Lecture_4_transcript.pdf

(4) https://journals.ametsoc.org/view/journals/bams/97/1/bams-d-14-00034.1.xml

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS.

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s