15 commentaires sur “INTERVIEW DU PROFESSEUR ISTVAN MARKO

  1. Monsieur Marko @
    A propos du verdissement de la planète, avez vous pris en compte l’extension des surfaces cultivées ? Avez vous des sources fiables qui démontrent un régression des déserts sur le long terme ?
    D’autre part vous utilisez une fois encore cet argument éculé de l’optimum médiéval soit disant plus chaud que la période actuelle. Toutes les études convergent vers le fait que cet optimum n’a jamais existé planétairement parlant au niveau spatial et temporel et que les températures n’ont jamais excédé celles que nous connaissons actuellement

    J'aime

  2. Les superficies agricoles restent globalement stables dans le monde depuis 1970 (https://fr.wikipedia.org/wiki/Surface_agricole_utile) et là où elles augmentent c’est par défrichement de forêt, donc sans incidences en termes de surfaces « vertes » (on peut bien évidemment discuter à l’infini quant aux valeurs biologiques respectives). En tout état de cause le verdissement est difficilement imputable à l’évolution des superficies cultivée…
    Sinon voici quelques liens sur le verdissement:
    -http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/grl.50563/abstract
    – (en espagnole: https://www.veoverde.com/2013/07/fertilizacion-por-co2-vuelve-verdes-los-desiertos/)
    https://www.youtube.com/watch?v=S-nsU_DaIZE

    J'aime

  3. Quant à l’argument éculé d’absence d’optimum médiéval au niveau planétaire, on dira que l’on trouve un certain nombre de données qui semble indiquer des variations un peu partout sur la planète… – http://joannenova.com.au/2009/12/fraudulent-hockey-sticks-and-hidden-data/
    – Vous avez aussi cette carte interactive (en cliquant sur les graphiques respectifs) qui vous donne accès aux études un peu partout sur la planète: http://pages.science-skeptical.de/MWP/MedievalWarmPeriod1024x768.html

    J'aime

  4. Vistodelperu @
    A propos du verdissement j’ai parlé de long terme et votre étude se limite à un peu moins de trente ans. On sait que trop de CO2 n’est pas bon pour les plantes contrairement à ce qu’on peut penser.
    A propos du MWP, me citer Joanne Nova et ses propos diffamatoires est assez comique mais guère pertinent. Quant à votre carte elle ne vaut pas tripette.
    Jo Moreau @
    Watts et Willie Soon… Allons donc, soyez un peu sérieux dans le choix de vos références. Je le redis l’optimum médiéval n’a jamais existé au niveau planétaire temporellement et spatialement parlant et même dans le cas où il aurait existé les températures de l’époque n’ont jamais excédées celles des années postérieures à 1970.

    J'aime

  5. Robert
    « On sait que trop de CO2 n’est pas bon pour les plantes » affirmation gratuite et non etayée de quelqu’un qui aura eu du mal au cours de biologie en particulier lorsque le chapitre photosynthèse a été abordé.
    Quelques liens partis tant d’autres:
    http://www.me.berkeley.edu/~haider/Amine-Based_Nanofibrillated_Cellulose_As_Adsorbent_for_CO2_Capture_from_Air/Greenhouse_CO2_Fertilization.html
    http://site.ge-energy.com/prod_serv/products/recip_engines/du/cogen_systems/co2_fertilization.htm
    http://www.filter.lv/extensions/filter/brochures/101-48308.pdf

    J'aime

  6. vistodelperu @
    Quand aurez vous des sources fiables à présenter ? aucun de vos liens ne parlent d’excès de CO2 et sont d’ailleurs hors sujet; vous semblez avoir des lacunes en français et confondez supplémentation et excès. D’autre part mes questions sont adressées au professeur Marko pas à quelqu’un qui à l’évidence n’en sait pas beaucoup sur le sujet.

    J'aime

  7. @ Robert
    Et vous placez l’excès où? Parce qu’un petit passage de 280 a 400 ppm en 160 ans on est encore loin des 700 à 800 ppm recommandé en serre…
    Notez aussi que votre premier lien ne dit pas l’inverse, le CO2 es bénéfique à la croissance des plantes se sont d’autres facteur qui jouent: chaleur et précipitation. Et la encore une fois c’est raté, hormis dans les modèle informatique on ne trouve pas de liens franc entre CO2 et température (retard du second sur le premier dans les carrote de glace de vostok, époque géologique à forte teneur en CO2 et température basses ou l’inverse, non corrélation des valriation de temperaturesau cours du dernier sciecle avec les emissions de CO2)… Je maintient donc, le CO2 est capital pour la croissance des plantes et on est encore bien loin du moindre « excès » (que je vous serai gré de quantifier en ppm)

    J'aime

  8. vistodeleperu @
    «  » » » Je maintient donc, le CO2 est capital pour la croissance des plantes » » » »
    Vous pouvez maintenir ce que vous voulez, on s’en tape vous n’avez aucune compétence en la matière, vos allusions aux carottages de Vostok en est la preuve flagrante.
    J’attends toujours les réponses du professeur Marko.

    J'aime

  9. @Vistodelperu
    Robert est un troll réchauffiste qui se contente de coller des liens de torchons réchauffistes, liens qu’il n’a pas de toute façon pas lus et qu’il est incapable de lire.
    Lui répondre, c’est comme pisser dans un violon.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.