LE CO2 ET LES RELATIONS INTERNATIONALES

Jusqu’il y a peu, je croyais que Istvan Marko était le premier universitaire belge à avoir osé briser l’omerta climatique soigneusement entretenue dans notre pays par le lobby entourant Monsieur JP Van Ypersele.

(voir à ce sujet mon billet « Un universitaire belge brise l’omerta climatique »).

Or, voici qu’un honorable correspondant, W Muyldermans, me signale un article paru en janvier 2010 dans le quotidien La Libre Belgique, dont vous trouverez le lien ci-dessous.

Olivier Cogels, l’auteur de l’article, est Professeur Extraordinaire à l’Université Catholique de Louvain (B), Docteur en Sciences Agronomiques et Hydrologie, Expert en Gestion des ressources en eau.

Il désigne sans détours les véritables enjeux de la gigantesque vague de propagande climatique qui submerge nos sociétés, quand la science n’a plus beaucoup voix au chapitre, étouffée par les intérêts politiques et financiers.

http://www.lalibre.be/debats/opinions/article/555294/apres-copenhague-changeons-de-cap.html

Je vous recommande vivement la lecture de ce remarquable article.

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS.

Jo Moreau

2 commentaires sur “LE CO2 ET LES RELATIONS INTERNATIONALES

  1. En 1992,I.Prigogine,le prix Nobel de chimie Belge,d’origine Russe,avait signé,avec 424 autres scientifiques,dont 72 prix Nobel, »l’appel d’Heidelberg »,plus que jamais d’actualité.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.